Pensées

Ce silence-là

Parfois, je laisse les pages d’actus de mon site sans nouveautés pendant un temps. Pourtant, je continue à écrire. Simplement, il arrive que certaines histoires qu’on me confie soient plus dures à mettre sur le papier que d’autres. Des récits qui sont restés dans le cœur des narrateurs·trices pendant des dizaines d’années. Des douleurs qui sont restées dans leur corps. Une prison mentale. Et, enfin, la libération par les mots, une vague enfin libérée pour atteindre le retour au calme.

Toutefois, pour les personnes dont le moment n’est pas encore venu de lâcher prise, je voudrais leur partager ces quelques mots et un peu d’espoir…

Ce silence-là est intrigant.
Avec ses petits doigts, il est même attirant…

Ce silence-là nous interpelle.
Il vient nous voir, nous ensorcelle.
Un petit pas, et nous voici dans le noir,
Tendant l’oreille, juste pour l’espoir.

Ce silence-là ne s’est pas annoncé.
Comme une brute, il s’est imposé.
Il a ouvert sous nos pieds un gouffre,
Dégageant des relents de souffre.

Ce silence-là n’a pas été choisi.
Il a frappé, heurté, meurtri.
Un cri primaire a voulu s’échapper,
Mais le silence l’a étouffé.

Ce silence-là est de tous les jours.
Il nous accompagne sur tout le parcours,
Refoulant les pleurs, repoussant les larmes,
Nous invitant à rendre les armes…

Ce silence-là est une invite
À voir la vie qui se délite,
Qui tombe en ruines autour de nous
Dans le silence, pour oublier… tout.

Ce silence-là est une torture.
À cœur brisé, pas de cœur pur.
Tout se calme, il n’y a plus un seul bruit
Mais, là, c’est notre âme qui s’enfuit.

Ce silence-là est une rengaine,
Un air qui revient, plein de pleine.
C’est un monstre qui nous dévore
De l’intérieur, encore et encore…

Ce silence-là nous fait tenir
Mais nous fait lentement nous démunir,
Nous fait oublier l’opulence.
Nous perdons tout dans le silence.

Ce silence-là est intrigant. Avec ses petits doigts, il serait même attirant…

(Par JGDRL)

Vous n’êtes pas seul·e ❤

Mon métier adoré, Témoignages

Une biographie « en aveugle »

Ces derniers temps, je me suis immergée dans les recherches. En effet, il m’a été confié l’honneur de rédiger la biographie d’un proche disparu, en préambule à la biographie du narrateur principal. Tâche ardue, s’il en est, car j’ai dû me baser pour cela sur des textes écrits par le proche, ainsi que sur des documents que j’ai trouvés sur la toile. L’entreprise était vaste, les références nombreuses, mais quel bonheur… Lire des textes écrits dans un français d’un autre temps, passer ma main sur des ouvrages imprimés en 1938, sentir le relief des caractères sous mes doigts, preuve d’une technique d’impression ancienne, absorber ces bribes de vie par une voie indirecte et rédiger pendant plusieurs heures d’affilée sans s’apercevoir du temps qui passe…. Tout cela n’a pas de prix. Mais la plus belle des récompenses est arrivée ce matin dans ma boîte mail, quand le narrateur, ayant lu le texte que je lui avais envoyé la veille, m’a offert ces mots :

Je ne saurais jamais comment vous remercier pour ce travail. Je l’ai lu le visage inondé de larmes de bonheur. Quelles superbes recherches vous avez réalisées sur internet pour retrouver tous ces souvenirs ! Quel beau travail vous avez fait ! Quel beau cadeau vous faites à notre famille pour ces fêtes de fin d’année ! Encore merci pour ces premières pages d’histoires de notre tribu. Bonnes fêtes de fin d’année !

Cher narrateur, merci à vous de votre confiance, je suis impatiente de continuer à écrire pour vous 🙂

Mon métier adoré

Experte de l’orthographe française

Voilà, c’est le titre que vient de me décerner le Projet Voltaire pour l’obtention de 964 points sur 1 000 au Certificat Voltaire ! Je suis heureuse et fière de moi, comme vous pouvez l’imaginer 😉

En parallèle de cette bonne nouvelle, je vous annonce officiellement que je propose des services de réécriture, ainsi que de relecture-correction, dans le domaine des autobiographies. Vous trouverez toutes les informations en page d’accueil de mon site : Prestations

Pour finir, je vous confirme que toute mon activité professionnelle s’effectue dans le respect des gestes barrières quand elle ne s’effectue pas à distance. Lors de nos entretiens en présentiel, vous pourrez ainsi rencontrer une écrivain-biographe à visière ou à masque (selon votre préférence). 🙂

                           2020-07-11-Julie-Lucquet-écrivain-biographe-Masque                    2020-07-11-Julie-Lucquet-écrivain-biographe-visière

À bientôt !

Contactez-moi !

 

Mon métier adoré, Témoignages

Une nouvelle dédicace

Je vous avais annoncé la livraison d’hier : elle a bien eu lieu et s’est très bien passée. Cette fois, j’ai porté un carton à la fois au lieu d’en prendre deux d’un coup, et cela m’a évité un nouveau mal de dos 😉

L’émotion était au rendez-vous avec cette narratrice : elle pensait que j’avais fait tout le travail, mais elle s’étonnait elle-même d’avoir réussi à se rappeler de tous ces évènements en détail ! Elle m’a laissé une jolie dédicace… « 18 mois de travail et de partage avec Julie pour l’aboutissement de ce livre qui m’a libérée de mes démons. Merci de tout cœur Julie ! »

Je précise que je ne l’ai libérée de rien du tout, je ne fais pas dans l’exorcisme 😉 C’est le travail de se raconter et de poser les mots sur le papier qui est libérateur… Cela dit, je comprends ce qu’elle veut dire : écrire une biographie avec un écrivain, c’est vraiment un travail qui se construit à deux. Dès lors, l’écrivain-biographe est étroitement impliqué dans le processus émotionnel qui se joue. Ce n’était pas simple, mais ma narratrice en a vu le bout, et je sais qu’elle en est aussi fière que moi…

2019-12-19-Dédicace-CJ-Anonymée

Exemples de récit, Mon métier adoré

Marc L’invincible

Bonjour !

Dans cet article, je vous expliquais qu’il m’arrive d’écrire des ouvrages qui ont vocation à être diffusés au plus grand nombre.

Je viens justement de finaliser le livre qui relate l’histoire de Marc L’invincible, un petit garçon victime du syndrome de Wolff-Parkinson-White, une maladie rare qui n’a pas été diagnostiquée à temps car il n’en présentait aucun symptôme… jusqu’à ce qu’il s’écroule d’un arrêt cardiaque à l’âge de quatre ans.

Les parents de Marc lui ont prêté leur voix, et je leur ai, à mon tour, prêté ma plume, pour décrire les épreuves qu’ils ont traversées. Beaucoup, beaucoup d’émotion dans ce livre !

Je vous invite à découvrir cette biographie sur Amazon, en version e-book ou en version imprimée : https://www.amazon.fr/dp/B07Y4KC5S1?ref_=pe_3052080_397514860

Lisez, partagez, commentez et parlez-en autour de vous ! Tous les bénéfices serviront à payer les soins médicaux de Marc, ainsi qu’à financer la traduction du livre en langue anglaise, pour une diffusion au plus large.

2019-07-18-1ère-couverture-SSP-V2-EBOOK

 

Merci encore à la famille de Marc pour leur confiance dans ce projet.

Markousha vaincra !

 

 

 

Témoignages

Être biographe pour autrui

Un magnifique témoignage autour d’un livre émouvant, co-écrit par Christophe Tézier, également compagnon-biographe :

https://www.youtube.com/watch?v=Gr444smp238

Merci à toi, Christophe, d’avoir répondu présent pour ce livre 🙂

 

Pensées

Biographie coup de cœur

Un peu par hasard, un jour où j’étais à la bibliothèque, mon regard a été accroché par une jolie couverture et un titre accrocheur : « Pourquoi je suis pas un papillon ? »

La couverture, ce sont deux jeunes sœurs enlacées dans un moment de complicité. Le contenu, c’est la maladie de l’aînée, racontée par son père. Une maladie grave, très grave, mais un récit jamais larmoyant, tout à l’image de la jeune patiente : rempli d’espoir et d’une tendresse infinie.

Blindez-vous un peu, mais pas trop, et plongez-vous dans ce livre extraordinaire…

« Pourquoi je suis pas un papillon ? », par Jerry Ayan.

 

 

Témoignages

Quand on est écrivain-biographe… dans un hôpital

Voici un petit reportage portant sur le métier de biographe hospitalier. Un bel hommage aux patients et à leurs accompagnants !

 

Merci à Olivier Duron, un compagnon biographe, d’avoir partagé cette vidéo sur son site ! Vous pouvez aussi le retrouver ici sur sa page facebook.

Idées reçues

Idée reçue n°1 : je dois être vieux/vieille pour vouloir faire mon autobiographie

Absolument pas ! Une autobiographie ne couvre pas forcément toute une vie. Elle peut tout à fait donner un témoignage sur un temps fort vécu dans un laps de temps limité.

Voici un exemple : « Un amour hors la loi », écrit par Nuray KURT, avec la collaboration de Carole RAP.

Ce qu’a vécu Nuray KURT s’est déroulé sur quelques années à peine et pourtant c’est tout sa vie qui s’est jouée lorsque son fiancé a été arrêté. Nuray KURT a voulu transmettre un témoignage vibrant pour ceux qui se battent contre les expulsions sommaires et qui continuent à garder espoir pour un avenir où ils seront réunis avec leurs proches.

Carole RAP l’a aidée à transcrire son vécu et sa flamme dans cette autobiographie « partielle » qui avait besoin d’être écrite pour jouer son rôle de mémoire.

Témoignages

Témoignage vidéo

Un témoignage vidéo émouvant, qui témoigne très rapidement de la vie d’une personne âgée :

 

Je ne tiendrai pas une caméra mais je peux mettre vos souvenirs à l’écrit. Contactez-moi !