Mon métier adoré, Témoignages

Une nouvelle dédicace

Je vous avais annoncé la livraison d’hier : elle a bien eu lieu et s’est très bien passée. Cette fois, j’ai porté un carton à la fois au lieu d’en prendre deux d’un coup, et cela m’a évité un nouveau mal de dos 😉

L’émotion était au rendez-vous avec cette narratrice : elle pensait que j’avais fait tout le travail, mais elle s’étonnait elle-même d’avoir réussi à se rappeler de tous ces évènements en détail ! Elle m’a laissé une jolie dédicace… « 18 mois de travail et de partage avec Julie pour l’aboutissement de ce livre qui m’a libérée de mes démons. Merci de tout cœur Julie ! »

Je précise que je ne l’ai libérée de rien du tout, je ne fais pas dans l’exorcisme 😉 C’est le travail de se raconter et de poser les mots sur le papier qui est libérateur… Cela dit, je comprends ce qu’elle veut dire : écrire une biographie avec un écrivain, c’est vraiment un travail qui se construit à deux. Dès lors, l’écrivain-biographe est étroitement impliqué dans le processus émotionnel qui se joue. Ce n’était pas simple, mais ma narratrice en a vu le bout, et je sais qu’elle en est aussi fière que moi…

2019-12-19-Dédicace-CJ-Anonymée

Exemples de récit, Mon métier adoré

Un projet achevé…

La livraison dont je vous parlais dans l’article précédent s’est très bien déroulée. J’ai remis les cinq exemplaires commandés à la fille de la narratrice, ma cliente. Nous avons discuté de l’ouvrage, de la santé actuelle de sa maman, et de choses et d’autres. C’est vraiment un plaisir de se rendre compte qu’au-delà du travail en lui-même, les relations qui se construisent en filigrane sont également porteuses de sens… et de joie !

J’ai reçu l’autorisation de vous montrer la couverture du livre (anonymée). Et j’ai même eu droit à une petite dédicace !!!

1ère-couverture-GM-anonyméeDédicace-biographie