Pensées

L’ancêtre au coin du feu

Fermez les yeux un instant. Voilà, comme ça… Maintenant, imaginez votre grand-père assis dans un fauteuil profond près de la cheminée. Un feu ronflant y crépite, réchauffant agréablement vos membres engourdis par le froid de l’hiver. La balade a été rude pour parvenir jusqu’à la maison de votre aïeul, mais vous êtes certain que le jeu en vaudra la chandelle. Doucement, vous vous approchez du siège confortable qui accueille votre ancêtre et vous demandez : « Dis, papi, c’était comment quand tu étais petit ? » Alors, votre grand-père se tourne vers vous et commence à raconter…

Mais chut, n’en disons pas plus ! Car ce que votre aïeul s’apprête à vous révéler ne concerne que quelques paires d’oreilles triées sur le volet. Généralement, il s’agit de celles des membres de la famille. Quelquefois, le cercle des heureux élus s’étend aux amis et aux voisins. Plus rarement, au village entier.

Bien sûr, le récit de votre grand-père n’est pas exhaustif. Il ne met en lumière que les souvenirs les plus vivaces, les plus intenses, les plus importants pour le narrateur. L’histoire contée par celui-ci ne révèle pas LA vérité, mais SA vérité. Mais cela ne vous dérange pas. Car, de votre aïeul, vous avez la chance de garder cette trace. Et c’est un cadeau infiniment précieux que votre ancêtre vous a offert lors de cette mémorable soirée au coin du feu…

Et moi, dans l’histoire, me direz-vous ? Eh bien, en tant qu’écrivain-biographe, je vous propose humblement de faire des mémoires de votre grand-père un livre qui résistera au temps et à l’oubli. Appelez-moi donc et nous en discuterons 🙂

Questions-réponses

Question n°6 : est-ce que je pourrai récupérer les enregistrements des entretiens quand on a aura fini ?

Bien sûr, si vous le souhaitez ! D’une certaine manière, ces enregistrements pourront ainsi compléter le livre.

Il suffira simplement de m’en faire la demande 🙂