Exemples de récit

Féminin Malher, le replay de France 5

Je vous parlais ici de cette histoire de naissance prématurée qui m’avait beaucoup touchée. Aujourd’hui, vous pouvez voir l’auteure du livre faire une apparition dans les Maternelles, sur France 5. La vidéo dure cinq minutes, et c’est plaisant à voir. 🙂

https://www.youtube.com/watch?v=CjIrPnG866c

 

Idées reçues

Idée reçue n°1 : je dois être vieux/vieille pour vouloir faire mon autobiographie

Absolument pas ! Une autobiographie ne couvre pas forcément toute une vie. Elle peut tout à fait donner un témoignage sur un temps fort vécu dans un laps de temps limité.

Voici un exemple : « Un amour hors la loi », écrit par Nuray KURT, avec la collaboration de Carole RAP.

Ce qu’a vécu Nuray KURT s’est déroulé sur quelques années à peine et pourtant c’est tout sa vie qui s’est jouée lorsque son fiancé a été arrêté. Nuray KURT a voulu transmettre un témoignage vibrant pour ceux qui se battent contre les expulsions sommaires et qui continuent à garder espoir pour un avenir où ils seront réunis avec leurs proches.

Carole RAP l’a aidée à transcrire son vécu et sa flamme dans cette autobiographie « partielle » qui avait besoin d’être écrite pour jouer son rôle de mémoire.

Questions-réponses

Question n°1 : pouvez-vous me donner un exemple d’une autobiographie écrite par un tiers ?

Bien sûr ! Voici un exemple :
http://sage-femme.be/livres-sage-femme/memoires-dune-sage-femme-de-lardeche-au-nez-et-a-la-barbe-des-gens-presses/

Ici, une dame de 70 ans (Marie-Noëlle BAT) raconte comment elle est devenue sage-femme, comment elle a commencé à travailler en tant que telle et comment son métier a évolué au cours des années.
On y retrouve le ton d’une personnalité intègre et le contexte de l’époque, avec les impacts que la guerre a pu avoir spécifiquement sur l’exercice d’un métier déjà difficile en temps de paix.

C’est Marianne VIVIEZ qui a recueilli les mémoires de cette sage-femme retraitée et elle a su en garder toute l’authenticité dans son récit.