Questions-réponses

Question n°3 : Dans votre présentation sur le site des Compagnons Biographes, vous citez le proverbe « les paroles s’envolent, les écrits restent ». Qu’est-ce qu’il signifie ?

C’est un beau proverbe, n’est-ce-pas ? À l’origine, il avait plutôt une connotation juridique (Verba volant, scripta manent) mais voici comment je l’entends : tout ce que vous raconterez à votre entourage, il pourra l’oublier, le déformer involontairement et ne garder au final de votre mémoire qu’un souvenir aimant, certes, mais pas très précis.


Écrire votre autobiographie, c’est inscrire votre vérité sur le papier. Il n’y a pas de plus bel hommage à votre mémoire que le livre de votre vie qui résistera à l’oubli de l’homme, vous ne pensez pas ?

Je peux vous aider à ancrer/encrer cette trace, appelez-moi !

NOTE : cette question se réfère à ce lien : http://www.compagnonsbiographes.net/ecrivains/Lucquet.html

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s